Marie Curie, femme scientifique par excellence aux deux prix Nobel

Marie Curie, récompensée par deux prix Nobel dans des disciplines scientifiques différentes, est un symbole pour toutes les femmes qui souhaitent se lancer dans la recherche. Le directeur du musée Curie nous rappelle les moments marquants de sa vie. Cette vidéo s'inscrit dans le cadre d'une exposition à venir de la CASDEN sur les grands chercheurs et les prix Nobel en France.

Marie Curie, née Maria Skłodowska à Varsovie (Pologne) en 1867, s’est installée à Paris en 1891 pour mener des études supérieures et se consacrer à la recherche scientifique.

Prix Nobel à deux reprises

Elle se voit décerner le prix Nobel de physique en 1903 avec son mari Pierre Curie, et Henri Becquerel, pour la découverte de la radioactivité. En 1911, cinq ans après la mort de son époux dans un accident de la circulation, elle reçoit seule le prix Nobel de chimie, pour ses travaux sur la purification du radium. Il aura fallu un travail acharné pour extraire moins d’un gramme de radium après raffinement de plusieurs tonnes de pechblende.

A cette époque, un gramme du précieux élément radioactif coûtait quelque 100.000 dollars. Marie Curie se vit offrir un gramme de radium pour poursuivre ses recherches en 1921, grâce à la générosité des femmes américaines, puis un autre en 1929. Le coffret de plomb qui entourait le premier gramme offert par les Etats-Unis peut être observé au musée de l’Institut Curie à Paris, comme de nombreux autres souvenirs historiques, tels le bureau et le laboratoire personnel utilisés par Marie Curie de 1914 à 1934 et conservés à l’identique.

Première femme directrice d’un laboratoire de recherche

Comme l’a rappelé François Hollande en lui rendant hommage le jour de son investiture, Marie Curie est à la fois le symbole de l’excellence dans la recherche, mais aussi de l’intégration d’une immigrée.

Marie Curie, première femme à diriger un laboratoire de recherche universitaire en 1906 et chargée de cours de physique à la Sorbonne, a prouvé que les femmes avaient leur place dans les carrières scientifiques. Elle a suscité de nombreuses vocations, comme celle de l’Américaine Elizabeth Blackburn (prix Nobel de médecine 2009) qui s’est lancée dans la recherche après avoir lu sa biographie. Pourtant, Marie Curie n’a pas réellement été une militante féministe, contrairement à sa fille Irène Joliot-Curie.

Marie Curie a fait de l’ombre à son entourage. On lui attribue souvent certaines réussites de son mari, ou de sa fille Irène. Cette dernière a notamment obtenu avec son mari Frédéric Joliot le prix Nobel de chimie en 1935 pour la découverte de la radioactivité artificielle, et fut l’une des trois premières femmes à intégrer un gouvernement français, en 1936.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.