Vincent Peillon a annoncé la semaine dernière son intention de se porter candidat aux élections européennes de 2014. Et il n’exclut pas de démissionner de son poste de ministre de l’Education nationale pour faire campagne.

« On verra. On va regarder exactement comment les choses se font », a indiqué le ministre, interrogé dimanche sur BFMTV sur cette éventualité. Devant l’insistance de la journaliste lui demandant s’il allait se « mettre en suspens » de l’Education nationale le temps de la campagne, Vincent Peillon a indiqué « sans doute, ça peut se faire ».

Après l’élection, « si je peux continuer mon action pour l’école, je le ferais avec grand plaisir », a en outre affirmé Vincent Peillon.

[vid site= »dailymotion » id= x15wqm2]