Le fonds d’aide aux communes mettant en place les nouveaux rythmes scolaires sera pérennisé en 2014, selon l’Association des maires de France (AMF). Le Premier ministre a donné son accord pour qu’il y ait un maintien des aides à la rentrée 2014-2015, a indiqué son président Jacques Pélissard mercredi à la sortie d’une rencontre avec Jean-Marc Ayrault.

Selon l’AMF, le fonds devrait être « d’au moins 250 mil­lions d’euros, comme en 2013 ». Jacques Pélissard a précisé que le montant des aides sera également maintenu : 50 euros par enfant, ou 90 euros pour les communes situées en zone sensible ou en zone rurale.

Un groupe de travail sera également formé « entre l’Etat, la CNAF et l’AMF » afin d' »har­mo­ni­ser » l’encadrement des enfants durant les activités périscolaires. Le taux d’encadrement par les animateurs a en effet été abaissé mais seulement pour les 3 heures d’ateliers prévues par la réforme : 1 animateur pour 14 enfants chez les moins de 6 ans et 1 pour 18 chez les plus de 6 ans (contre respectivement 1 pour 10 et 1 pour 14 auparavant).