L’indemnité de 400 euros versée aux enseignants du 1er degré coûtera plus de 128 millions d’euros en année pleine, selon le projet annuel de performances 2014 de la mission « Enseignement scolaire ». Pour 2014, ce coût s’élèvera à 46,25 millions d’euros.

L’ISAE (indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves) a été créée par le décret du 30 août 2013 afin de rééquilibrer les salaires des enseignants du primaire avec ceux des professeurs du second degré.