Une majorité de Français contre la réforme des rythmes scolaires (sondage)

Plus de la moitié des Français sont "opposés" à la réforme des rythmes scolaires initiée par Vincent Peillon, selon un sondage paru ce samedi.

53% des Français se disent opposés à la réforme des rythmes scolaires, contre 45% d’avis favorables et 2% ne se prononçant pas, selon un sondage BVA pour Le Parisien/Aujourd’hui-en-France/I-Télé-CQFD publié samedi.

Un fort clivage existe selon les sensibilités politiques des répondants : 72% des sympathisants de gauche approuvent la réforme de Vincent Peillon, tandis que 74% des sympathisants de droite y sont opposés.

Manoeuvre politique de l’UMP à l’approche des municipales ?

Toutefois, deux tiers des sondés (67%) voient dans la demande de report de la réforme formulée ces dernières semaines par des membres de l’UMP une manoeuvre visant principalement à « mobiliser les électeurs contre le gouvernement avant les municipales de l’année prochaine ». Seuls 31% estiment que si l’UMP critique la réforme, c’est avant tout pour « parler d’un sujet majeur qui préoccupe les Français et les élus locaux ».

La réforme a également reçu le soutien de Luc Ferry et Xavier Darcos, tous deux ministres de l’Education nationale sous des gouvernements de droite. « La loi sur les rythmes scolaires est, sur les principes, extrêmement bonne », a déclaré Luc Ferry au micro de Radio Classique ce vendredi.

Vincent Peillon « ni méchant, ni bête »

Xavier Darcos, initiateur en 2008 de la réforme du retour à une semaine scolaire à quatre jours, a affirmé le même jour sur i-Télé que « le samedi matin devait être rendu aux familles » et que « la semaine devait s’organiser comme on l’entendait », soit à la libre appréciation de chaque école. « Vincent Peillon, comme les autres ministres, ne sont ni méchants ni bêtes, ils cherchent l’intérêt des élèves », a-t-il ajouté.

La réforme des rythmes scolaires, prévoyant notamment le retour à la semaine de 4,5 jours et de nouvelles activités périscolaires après les cours, a été appliquée dans un quart des communes en septembre de cette année, les autres villes devant la mettre en place pour la rentrée 2014.

Note(s) :
  • (1) Sondage réalisé les 3 et 4 octobre auprès d'un échantillon de 1.016 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.
Source(s) :
  • Avec AFP

3 commentaires sur "Une majorité de Français contre la réforme des rythmes scolaires (sondage)"

  1. caroudel  11 octobre 2013 à 12 h 24 min

    L’intérêt des élèves est loin dans ce sondage. Et quelle valeur a-t-il alors que peu d’école sont passées aux 4 jours et demi ? On a vu tout le monde manifester contre les suppressions de classe, on n’a pas vu de parents manifester contre la suppression du samedi matin.
    Autre point de vue : qu’est-ce que c’est que ces manifestants qui refusent 3 heures de classes supplémentaires gratuites pour leurs enfants ?
    On a bien du mal à suivre nos compatriotes, de droite comme de gauche…dans cette guerre au succès scolaire !Signaler un abus

    Répondre
  2. pierrot  11 octobre 2013 à 12 h 46 min

    Comme toujours tout le monde donne un avis sur une réforme qui n’est perçue le plus souvent qu’à partir des commentaires des médias et des prises de position politiques partisanes. Il serait utile de savoir, pour ceux qui s’expriment, s’ils ont lu les textes, les études fondateurs et de mise en oeuvre. Savoir également si les remarques critiques avis sont le résultats de constats ou d’impressions.
    Ainsi on aurait une approche la plus objective possible de l’intérêt ou non, pour les enfants de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires.
    Mais je rêve, chacun s’exprime en fonction le plus souvent des ses intérêts personnels et pas en fonction de l’intérêt collectif et personnel de notre jeunesse.
    Assez des polémiques stériles, partisanes, qui détruisent notre service public d’éducation et désoriente notre pays au regard des valeurs indispensables à une éducation tout au long de la vie qui permette au plus grand nombre d’être des citoyens responsables soucieux d’un avenir ouvert et plein d’espoir pour notre jeunesse. Vous l’avez compris je suis pour la mise en place de la réforme, même si je pense qu’il faudra améliorer sa mise en place après une période plus longue d’évaluation pour les contenus et les intervenants. Une réforme aussi importante demande du temps pour la rendre la plus satisfaisante possible. Donnons du temps au temps pour le bénéfice de nos enfants.Signaler un abus

    Répondre
  3. maman d auber  16 octobre 2013 à 22 h 02 min

    Vous croyez vraiment que les gens puissent manifester parce qu’ils refusent 3 heures d’enseignements en plus pour leurs enfants; mais vous n’avez rien compris. vous devriez venir faire un tour dans les écoles d Aubervilliers, par exemple. Vous constateriez que nous nous mobilisons pour le bien de nos enfants. Nous demandons le report de la reforme afin de mieux la préparer. Trouvez vous normal que mr le maire d Aubervilliers, ait décidé tout seul de la mise en place de cette reforme en 09/2013, alors que les professeurs ainsi que les parents étaient contre ? Trouvez-vous normal que selon les écoles, il y ait des inégalités concernant les activités du péri scolaire ? Trouvez-vous normal, que dans notre groupe scolaire St just/Babeuf/Robespierre, les animateurs sont si peu formés, qu’ils se disputent entre eux devant nos enfants ? Mr le maire embauche avec précipitation des petits jeunes pour faire des activités comme de la pâte à sel, du football, du frisbee, ou fabriquer des masques. On nous rétorque, que nous devrions être content, et que toutes ces activités sont valorisantes pour nos enfants. Notre groupe scolaire est situé à l’extrémité de notre ville. Aubervilliers est paraît-il, la plus pauvre de France, je ne sais pas si c’est vrai, mais ce que je sais, c’est que nous n avons ni les locaux, ni le personnel pour s’occuper de nos enfants en péri scolaire. Je peux comprendre que certains parents soient satisfaits de la réforme, mais il faut qu’ils sachent que dans certaines écoles, c’est un cauchemar. Ma dernière solution, c’est de prendre mes enfants à la fin des cours, mais là aussi ça me pose un problème, car mr le maire, a décidé de découper les groupes scolaires en écoles A et B. Cela veut dire que mon petit en maternelle, quitte l’école a les lundi et jeudi, et mon grand de CM1 quitte l’école à 14h30 les mardi et vendredi. Cela veut dire que si je veux récupérer mes enfants, il faut que je fasse la navette tous les jours à 14h30 et 16h. c est vraiment du n’importe quoi . Il aurait fallu que les villes les plus riches ou du moins, celles qui ont suffisamment de locaux, et d’équipes d’animateurs confirmés, passent en 2013, et les autres seulement en 2014. On nous promet des améliorations au cours du 2e trimestre, en attendant, nos enfants sont des cobayes et c’est inadmissible.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.