Mutations enseignants : des profs dénoncent à l’Assemblée une gestion « catastophique » du personnel

Des professeurs des écoles ont manifesté hier devant l'Assemblée nationale pour réclamer une meilleure gestion du système de mutation des enseignants.

A l’initiative du collectif « Mutez-nous », des enseignants du premier degré réclamant depuis plusieurs années une mutation afin de se rapprocher de leur famille ont manifesté hier devant l’Assemblée nationale. Une délégation a été reçue par les députés, d’après les organisateurs, qui ont prévu d’organiser aujourd’hui un autre rassemblement devant le ministère de l’Education nationale.

Les manifestants dénonçaient un système de mutations « obsolète », et une gestion « catastrophique du personnel », obligeant certains enseignants à « choi­sir entre famille et tra­vail ». Pour l’un d’entre eux, le pire est « de n’avoir aucune visi­bi­lité. Quand notre conjoint est muté, pour le suivre, c’est très com­pli­qué », a-t-il expliqué à l’AFP.

D’autres professeurs des écoles dans le même cas témoignent dans un article publié hier sur le blog de Lucien Marboeuf. Certains envisagent même de quitter l’Education nationale si la situation ne se débloque pas. « Si je n’obtiens pas cette mutation, je ne supporterai pas une troisième année en poste, affirme notamment une jeune enseignante. Je tente de m’économiser afin de ne pas trop frôler l’épuisement et pouvoir m’occuper de mon fils […]. Je me sens méprisée par cette institution qui ne valorise pas son personnel et gère très mal ses ressources humaines ».

L’année dernière, seules 21 % des demandes avaient été satisfaites lors de la phase des permutations, et 39,25 % des demandes effectuées au titre de rapprochement de conjoint.

Source(s) :
  • AFP

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.