Budget 2014 : l’Education nationale, premier budget de la nation

Les grands chiffres du budget 2014 de l'Education nationale, prévu dans le projet de loi de finances présenté mercredi, sont publiés.

Le ministère de l’Education nationale présente sur son site les grands axes budgétaires le concernant contenus dans le projet de loi de finances 2014, présenté hier en Conseil des ministres.

Mais avant tout, il convient de resituer ce budget dans le cadre du projet global : dans un article présentant les 9 milliards de coupes effectuées dans les ministères, Le Monde parle d’un budget « préservé« . Dans le Blog Education du Monde, on lit ainsi que « le premier budget de la nation s’élève à 64,9 milliards d’euros », et qu’il est en hausse de « 0,6 milliard par rapport à 2013 ».

A noter, le budget de l’Enseignement supérieur, moins important, sera lui aussi préservé et en hausse : de l’ordre de 26,06 milliards d’euros (hors plan d’investissements d’avenir) et en hausse de 0,5%.

Les grands axes du budget

Parmi les grands axes du budget de l’éducation 2014, la création de 8804 postes, qui viendront s’ajouter aux 8781 créés cette année, et pour les Espé, 600 millions d’euros consacrés à la « revalorisation de l’entrée dans le métier pour les futurs enseignants ».

Le recrutement des Emplois d’avenir professeur se poursuivra (EAP), et aux 10 000 postes créés cette année viendront s’ajouter 6000 nouveaux postes en 2014.

Le budget 2014 prévoit également des contrats aidés : 30 000 en tout, dont 10 000 pour aider les directeurs d’école, 12 000 pour renforcer la sécurité dans les établissements du second degré, 8000 pour l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

10 millions d’euros seront par ailleurs dédiés au numérique, et enfin, 6000 places nouvelles seront créées dans des internats de la réussite.

Place aux priorités

Un budget imposant donc, respectant les priorités fixées par François Hollande : « Le président a souligné que le budget faisait la part belle aux priorités que nous nous étions fixées : l’éducation, la sécurité, la préparation de l’avenir » affirme la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem.

Mais pour Valérie Pécresse, ancienne ministre du budget de Nicolas Sarkozy, le projet présenté, globalement, est « un budget anti-pouvoir d’achat, car il y aura 12 milliards d’euros d’augmentation d’impôts pour les ménages ».

Source(s) :
  • Le Monde, Nouvel Obs, Ministère Education nationale

1 commentaire sur "Budget 2014 : l’Education nationale, premier budget de la nation"

  1. André BOULARD  15 janvier 2017 à 1 h 14 min

    Je ne vois pas apparaître dans cet article une distinction entre la part consacrée à l’enseignement proprement dit, notamment aux salaires des enseignants en fonction face à des élèves, et la part allouée aux services administratifs, ministère et académies.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.