Vincent Peillon a initié cette semaine une consultation nationale des professeurs des écoles, sollicitant leur avis sur les qualités et défauts des programmes mis en place en 2008 dans le primaire. Le questionnaire est à télécharger sur Eduscol.

Après une synthèse académique puis nationale des réponses, le Conseil supérieur des programmes (bientôt mis en place) devrait s’en inspirer pour concevoir de nouveaux programmes, applicables en 2015. Une deuxième consultation sera organisée en fin d’année, cette fois sur les projets de nouveaux programmes.

Pour mener à bien ces deux consultations, trois heures seront à chaque fois libérées sur le temps de service des enseignants. Mais que restera-t-il des 300.000 réponses individuelles après synthèse ? L’avis des instituteurs sera-t-il réellement pris en compte ? Les Profs n’en sont pas convaincus…