Selon un sondage mené par la Peep auprès de ses adhérents, 68% des parents pensent que la réforme des rythmes scolaires menée en primaire ne permettra pas aux élèves de mieux réussir à l’école.

Les adhérents de la deuxième fédérations de parents d’élèves pensent que « lutter plus amplement contre le décrochage scolaire », « revaloriser l’enseignement professionnel » et « travailler à apaiser le climat scolaire dans les établissements » sont les réformes à mener en priorité.

Une réforme trop coûteuse

Pour 44% des personnes interrogées, le coût de la réforme des rythmes est trop élevé par rapport aux bénéfices attendus. Un quart des sondés estime toutefois que la réforme est utile, car les élèves travaillent mieux le matin.

Plus des trois-quarts (76%) jugent anormal que les activités périscolaires qui accompagnent la réforme ne soient pas toujours gratuites.

Malgré tout, 90% des parents estiment que la rentrée scolaire 2013 s’est déroulée de manière satisfaisante.