Russie : une dispute philosophique sur Kant tourne mal, un blessé grave

Quand la raison quitte le débat : une discussion sur la pensée d'Emmanuel Kant s'est finie par des tirs d'arme à feu en Russie.

Portrait peint Immanuel Kant

Portrait d'Emmanuel Kant.

Une discussion philosophique entre deux Russes a dégénéré dimanche dernier dans la ville de Rostov-sur-le-Don, au point que l’un a tiré plusieurs coup de feu dans la tête de l’autre, rapporte l’agence de presse russe Rapsi. Les munitions non létales n’ont pas entraîné de blessures mortelles, mais la victime est hospitalisée.

Les deux hommes impliqués, d’une vingtaine d’années, se seraient rencontrés dans la file d’attente à la caisse d’une épicerie. La discussion qui a suivi, au départ calme, sur l’oeuvre et les mérites du penseur allemand Emmanuel Kant, a tourné au pugilat, avant que l’un des deux hommes fasse feu à plusieurs reprises et s’enfuie. On ignore encore quelle théorie de l’auteur de la Critique de la raison pure a suscité ce violent débat.

Une action à la morale discutable

Kant n’aurait sans doute pas approuvé ce comportement. En effet, selon la théorie kantienne de l’éthique, aucune décision ne devrait être prise si elle n’est pas moralement juste en elle-même, c’est-à-dire faite de manière désintéressée et sans considération pour ses conséquences – un principe appelé « impératif catégorique ».

L’agresseur a été appréhendé et son arme a été confisquée. Il risque jusqu’à 10 ans de prison pour avoir délibérément infligé des blessures graves, ce qui lui laisserait amplement le temps de s’interroger sur les conséquences éthiques de son acte, souligne un porte-parole de la police locale.

Source(s) :
  • Rapsi, AP, The Independent

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.