ÉSPÉ : tout savoir sur les nouveaux masters « MEEF »

Dans le cadre de la réforme de la formation des enseignants, de nouveaux Masters Métiers de l’Éducation et de la Formation (MEEF) sont préparés au sein des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ). Décryptage.

Professeur

Professeur © coramax – Fotolia.com

Qu’est-ce qu’un MEEF ?

Il s’agit d’un diplôme national délivré après cinq années d’études post baccalauréat. Présenté comme la formation unique pour tous les enseignants au sein des ÉSPÉ, il répond aux exigences de tout diplôme de master créé par l’arrêté du 25 avril 2002

Il se décline en quatre mentions : « premier degré », pour les futurs professeurs des écoles ; « second degré » pour se préparer au métier de professeur au collège ou au lycée ; « encadrement éducatif » pour devenir conseiller principal d’éducation ; ou « pratiques et ingénierie de la formation » pour une carrière dans le secteur de la formation (hors concours de l’Education nationale).

Quelles différences avec les anciens masters portés par les IUFM ?

La place du volet professionnel est plus importante, en lien avec la modification du concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE). Le MEEF comprend un tronc commun censé doter les futurs enseignants d’une « culture commune », avec des enseignements axés sur la pratique professionnelle et des stages dans les établissements. Par ailleurs, le concours aura lieu en première année et non plus en deuxième année.

Qui enseigne au sein des MEEF ?

Les équipes pédagogiques sont pluri-catégorielles et l’on retrouve des professionnels de l’Education nationale, des formateurs des ex-IUFM et des enseignants-chercheurs. « Les personnels des ex-IUFM sont toujours personnels des universités », précise-t-on au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Quel est le contenu du MEEF ?

Selon le ministère de l’Education nationale, le cursus comprend :

– des enseignements communs à tous les étudiants en MEEF (méthodes de différenciation pédagogique et de soutien aux élèves en difficulté, connaissance du socle commun, conduite de classe…),

– des enseignements disciplinaires et de spécialité,

– des enseignements pratiques pour se familiariser aux situations et activités de classe,

– Des stages d’observation en première année et rémunérés à hauteur d’un temps plein en deuxième année.

Il est précisé que le numérique en classe occupe « une place majeure » dans la formation, tout comme la connaissance des langues vivantes étrangères.

Le MEEF est-il la voie « royale » pour devenir enseignant ?

« Le MEEF a vocation à être le lieu naturel de la formation des futurs enseignants », indique-t-on au ministère de l’Enseignement supérieur, « le MEEF est plus que conseillé en M1 : il propose des stages qui seront pris en compte dans le concours. Lequel a changé et n’est plus uniquement disciplinaire ». L’inscription en master MEEF est obligatoire pour ceux qui ont réussi le concours afin de bénéficier du statut de fonctionnaire stagiaire.

Peut-on entrer en M2 MEEF si on n’a pas obtenu le concours ?

Tout étudiant qui a validé sa première année de master a vocation à intégrer la deuxième année. « Toutefois, précise-t-on au ministère de l’Enseignement supérieur, s’il n’a pas eu le concours la première fois et si son projet professionnel est de le repasser, il intègrera un parcours spécifique où la période d’alternance sera plus réduite (il n’est pas fonctionnaire stagiaire) et il bénéficiera de modules d’approfondissement et d’une ouverture sur d’autres débouchés. » L’étudiant pourra alors repasser le concours durant cette deuxième année.

Est-il possible d’intégrer directement la 2e année de MEEF ?

« Dans l’absolu, on peut entrer directement en deuxième année de master mais il faut pour cela avoir validé une première année de master dans un domaine compatible et peut-être avec un parcours nécessitant d’acquérir les connaissances et compétences manquantes », explique-t-on au ministère. « Il n’y a donc aucune automaticité. Par exemple, il parait plus simple de passer d’un M1 de sciences de l’éducation à un M2 MEEF que de le faire depuis une deuxième année d’école de commerce ou d’ingénieur. »

Comment et jusqu’à quand s’inscrire ?

L’inscription en MEEF est en cours. Il n’y a pas de date nationale de clôture des inscriptions. Les candidats doivent se renseigner auprès des universités.

11 commentaires sur "ÉSPÉ : tout savoir sur les nouveaux masters « MEEF »"

  1. jimlo  18 septembre 2013 à 16 h 37 min

     » L’inscription en mas­ter MEEF est obli­ga­toire pour ceux qui ont réussi le concours afin de béné­fi­cier du sta­tut de fonc­tion­naire stagiaire. » FAUX
    le Décret 2013-768 dit explicitement « III. ― Pour être titularisés dans le corps des professeurs certifiés, dans les conditions prévues à l’article 26 du présent décret, les candidats ayant subi avec succès les épreuves du concours externe prévu au I doivent justifier de la détention d’un master ou d’un titre ou diplôme reconnu équivalent par le ministre chargé de l’éducation…Signaler un abus

    Répondre
  2. Rédaction VousNousIls  19 septembre 2013 à 12 h 14 min

    Dans le cadre de la titularisation, en effet, si vous avez un cursus qui vous a conduit à obtenir un diplôme conférant le grade de master, alors vous validez cette contrainte de diplôme pour être titularisé.

    Or, ce dont il est question ici, c’est le statut de fonctionnaire stagiaire, ie, l’année post concours avant la titularisation pour ceux qui n’ont pas de diplôme conférant le grade de master.Signaler un abus

    Répondre
  3. niçoise  20 septembre 2013 à 10 h 43 min

    Bonjour,
    Je me pose une question à savoir comment va se passer l’intégration en master 2 MEEF Premier Degré pour ceux qui réussiront le CRPE 2nd concours interne 2014 sachant qu’ils n’ont pas le niveau master 1? Ce qui est mon cas!
    Le savez-vous?
    Pour ma part, l’idéal serait que les années d’expérience au sein de l’éducation nationale et la licence avec l’obtention du concours nous confère l’équivalence du master 1.
    En vous remerciant pour votre réponse,
    Cordialement.Signaler un abus

    Répondre
    • BORNAREL  14 septembre 2016 à 15 h 43 min

      Bonjour,

      votre post date de 3 ans, mais j’ose espérer que vous avez eu une réponse depuis? peut être par vous même ? Merci de m’apporter votre experience car je suis dans le même cas que vous…cependant avez-vous fait valider votre expérience professionnelle afin d’intégrer la 2eme année du master MEEF ?
      Cordialement.Signaler un abus

      Répondre
  4. marl88  1 juin 2014 à 13 h 57 min

    Bonjour, peut-on intégrer un M2 MEEF suite à un M1 autre et à la réussite du concoursn ? Si oui, doit on attendre les résultats ou non? En effet, le problème revient à l’affectation aléatoire… Comment s’inscrire dans une université si on ne sait pas où l’on va « atterrir » ? Je suis admissible et si je réussis je serai dans ce cas et j’avoue être perdue… MerciSignaler un abus

    Répondre
  5. Javaux  7 décembre 2014 à 21 h 45 min

    Bonjour, je suis en master 1 M.E.E.F., P.E., ma question est : si je ne valide pas mon M1, est-ce que je peux tout de même me présenter au C.R.P.E ? MerciSignaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.