Quelque 6.000 visiteurs se sont pressés ce week-end au 110 rue de Grenelle pour visiter le ministère de l’Education nationale, à l’occasion des journées du Patrimoine 2013. Un beau score, sachant que le Palais de l’Elysée a accueilli pour sa part « seulement » 20.000 visiteurs.

Du bureau de Jules Ferry au grand salon doré

La question la plus fréquente du public – « Mais où donc était le bureau de Jules Ferry ? » – appelle une réponse décevante : il n’existe plus ! Ce bureau n’a plus été occupé par les ministres après le passage d’Abel Bonnard entre 1942 et 1944, sous Vichy. Le couloir d’accès a été supprimé, et une cloison l’a divisé en deux nouveaux bureaux.

Le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon travaille aujourd’hui au rez-de-chaussée, dans le « grand salon doré« , classé monument historique depuis 1937. La pièce a conservé sa décoration d’origine : bois peints blanc, dorures et angelots en forment la base. Vincent Peillon y a adjoint un mobilier simple, en bois clair, signé Tork et Noirot.

Des photos des locaux du ministère sont à découvrir sur le blog « Peut mieux faire » du Monde.fr.