S’il est vrai que la rentrée des classes peut être un moment assez stressant pour un enseignant débutant, quelques conseils simples permettent d’aborder ce moment plus sereinement. Pour Myriam, pro­fes­seure d’anglais dans la région Rhône-Alpes, l’essentiel, c’est la préparation ! « Il faut défi­nir ses objec­tifs et toutes les acti­vi­tés pré­vues en évaluant son timing » afin d' »éviter à tout prix les flot­te­ments et les temps morts », préconise-t-elle.

Lorsque les enfants sont plus petits, en maternelle par exemple, la reprise peut être moins rigide :  » il faut prendre le temps d’accueillir les enfants, en leur pré­sen­tant les locaux et chaque per­son­nel de l’école. En classe, un pre­mier tra­vail peut consis­ter à élabo­rer ensemble les règles de vie et à les affi­cher ensuite », conseille Céline , direc­trice et pro­fes­seure des écoles.

Pour Hubert, pro­fes­seur d’enseignement tech­nique indus­triel dans un lycée de Haute-Savoie, la pire erreur est de chercher à devenir l’ami des élèves, car au premier désaccord, sur une note, par exemple, « tout peut bas­cu­ler ».

Ce que confirme Céline, pour qui « un maître res­pecté est un maître aimé ».

Excellente rentrée à tous !