Les programmes d’histoire-géographie de 3e et des terminales ES, L et filières professionnelles pourraient être considérablement allégés dès cette année, rappelle aujourd’hui le Monde. Des projets d’aménagement seront en effet présentés le 19 septembre à des groupes d’experts chargés par le ministère de travailler cet été sur la question.

30 à 36h économisées en 3e

Selon le quotidien, « trente à trente-six heures seraient économisées » sur les programmes d’histoire-géographie de 3e. Par exemple, le passage consacré à l’évolution des systèmes de production disparaîtrait pour mieux développer les parties sur les guerres mondiales et les régimes totalitaires.

En terminale ES et L, la suppression de certaines questions, comme celle du « patrimoine » ou de la « mondialisation en débat » pourrait faire économiser « une vingtaine d’heures ».

Pétition pour l’allègement des programmes

La nécessité de revoir les programmes d’histoire-géographie fait actuellement consensus chez les enseignants de la matière. En avril dernier, 5 syndicats avaient lancé une pétition réclamant « des allègements significatifs pour les deux niveaux concernés par des examens : troisième et Terminale », ainsi qu' »une révision du contenu des épreuves du DNB et du Baccalauréat« . Elle a recueilli à ce jour plus de 5 500 signatures.

« J’ai des collègues un peu dégoûtés d’avoir préparé leurs cours pour rien cet été. Mais le programme était trop dense, il fallait l’alléger », témoigne dans le Monde un enseignant des Yvelines, qui, l’année dernière, a réussi à le « boucler », mais « à marche forcée ».