pénurie de professeurs

AKK photo – Shutterstock

L’activité de la CDIUFM prendra fin au 1er septembre, date de lancement des Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation (Espé), annonce ce jeudi la Conférence dans un communiqué, puisque « dorénavant, les IUFM appartiennent à l’histoire ».

Elle y souligne l’utilité de son rôle dans la défense des intérêts de la formation des enseignants, rappelant qu’elle a permis « de faire converger les fonctionnements des instituts, d’harmoniser les dispositifs et de développer les partenariats utiles à la formation ».

Elle entérine en outre le passage des IUFM aux Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation, ayant « régulièrement approuvé les principes fondateurs » de la réforme, même si « elle n’a pas toujours partagé les modalités de sa mise en oeuvre ». Les directeurs rappellent qu’ils ont « accompagné la réflexion sur les transformations nécessaires », « pour que les Espé puissent pleinement profiter de l’expérience pédagogique et universitaire des instituts qu’ils dirigeaient ». Ils espèrent que les Espé pourront rapidement trouver des éléments de réponse, par la formation et la recherche, à la crise de l’Ecole ».