Un « quasi-statut » sera créé pour 28 000 auxiliaires de vie scolaire (AVS) accompagnant les élèves en situation de handicap à partir de la rentrée 2014, a annoncé hier le Premier ministre Jean-Marc Ayrault lors d’une réunion avec les recteurs et les Dasen à Matignon. Il permettra « d’inscrire ce métier, enfin officiellement reconnu, dans la grille des emplois de la fonction publique », a-t-il indiqué.

Un contrat de 6 ans débouchant sur un CDI

Grâce à ce « quasi-statut », les AVS arrivant dans les prochaines années en fin de leurs 6 ans de contrat « verront progressivement leur emploi transformé en contrat à durée indéterminée« , à l’issue d’une procédure de valorisation des acquis de l’expérience. Cette dernière leur permettra d’obtenir un diplôme d’État de niveau V, actuellement en cours d’élaboration et délivré par le ministère des Affaires sociales.

3 000 CDI signés à partir de la rentrée 2014

La « CDIsation » des AVS s’effectuera par vagues successives, en fonction du nombre d’AVS dont les contrats arrivent à terme chaque année. Cela devrait représenter « environ 3 000 personnes à partir de la rentrée 2014, puis entre 3 000 et 9 000 selon les années », selon le dossier de presse du ministère de l’Education nationale.

Des modules de formation dédiés à la connaissance des handicaps et des troubles des apprentissages seront également intégrés au tronc commun de la formation des enseignants dans les Espé. Des formations spécialisées, consacrées à un handicap en particulier par exemple, pourront être élaborées.