planète rose espace

Vue d'artiste de la planète rose (© NASA's Goddard Space Flight Center/S. Wiessinger)

Dans un communiqué publié le 5 août, la NASA informe de la découverte de GJ 504b. Un nom un peu compliqué pour une bien jolie planète, plus précisément exoplanète, car située en dehors de notre système solaire.

On peut lire sur le site de RTL que GJ 504b est âgée de 160 millions d’années et qu’elle gravite autour de l’étoile GJ 504.

Sur le communiqué de la NASA, on apprend que GJ 504b fait quatre fois la masse de Jupiter, cette dernière étant la plus grosse planète de notre système solaire et faisant plus de 317 fois la masse de notre Terre…

GJ 504b est donc absolument gigantesque, et il y fait environ 237 degrés Celsius.

Du nouveau sur la formation des planètes

La découverte de cette planète est également très questionnante : elle remet en cause en effet le « modèle communément admis concernant la formation des planètes géantes » indique le site Maxisciences. La formation du coeur de GJ 504b, très éloignée de son étoile, ne peut s’expliquer par la théorie communément admise d' »accrétion de coeur« .

Pour Markus Janson de l’Université de Princeton, cité par le Huffington Post, cette « découverte implique que nous devons envisager sérieusement des théories de formation alternatives, ou peut-être de réévaluer certaines des hypothèses de base de la théorie d’accrétion de cœur ».