Pour Manuel Valls, les 12 propositions du rapport du Haut conseil à l’intégration dévoilé par Le Monde, dont l’interdiction du port du voile à l’université, sont « dignes d’intérêt ».

Le ministre de l’Intérieur précise dans le Figaro qu’ « il faudrait mettre de la cohérence (universités, IUT…). Il faut le faire avec méthode et en recherchant le consensus si possible ».

Selon un sondage Ifop effectué du 6 au 7 août 2013 auprès de 952 personnes, près de 8 Français sur 10 sont opposés au port du voile dans les salles de classe des universités. Seuls 4 % des répondants y sont favorables.

Mardi, le président de la CPU Jean-Loup Salzmann avait estimé qu’interdire le port de « signes religieux ostensibles » dans les universités serait « une très mauvaise idée », car ce serait « contraire à la tra­di­tion uni­ver­si­taire faite de dia­logue et non d’interdiction ».