Voyage espace

Voyage espace © lunamarina - Fotolia.com

Le Figaro consacre un article, en cette période estivale, à une destination un peu particulière : Mars.

Samedi dernier, dans les locaux de l’université Georges Washington, la société Mars-One organisait en effet une petite réunion destinée à présenter aux quarante volontaires déjà inscrits leur futur voyage sur Mars. Précision importante : le voyage, d’une durée de sept mois, est un aller simple… Les voyageurs resteraient donc sur place, à vie, pour y créer une colonie humaine. Aller sur Mars a un coût : la société Mars-One doit réunir 6 milliards de dollars pour mener à bien ce voyage. Autre difficulté à surmonter : l’atmosphère très hostile de la planète rouge, sans bien sûr oublier les obstacles techniques.

De nombreux volontaires

Pourtant les volontaires ne manquent pas ! Depuis l’appel lancé en mai dernier par Mars-One pour participer à ce voyage, la société est proche des 500 000 candidats !

Il est possible de consulter leurs profils sur le site de Mars-One. Parmi eux, des Français : par exemple, Gwenaelle, 38 ans, informaticienne travaillant sur le satellite Picard.

Il est à noter que parmi les supporters du projet se trouve un prix Nobel : Gerard‘t Hooft, prix Nobel de Physique 1999. Le voyage sur Mars est donc pris très au sérieux.

Curiosity, un an sur Mars

Enfin, aujourd’hui, on fête les un ans de Curiosity sur Mars : c’est le 6 août 2012 que le rover s’est posé sur Mars. Le 6 août 2013, le bilan est excellent : le robot (dont on peut voir une reproduction animée grandeur nature à la Cité de l’Espace) a en effet fait une moisson d’informations cruciales, en particulier celle de présence d’argile du Mars. Il poursuit sa mission pour au moins deux ans et d’autres découvertes passionnantes s’annoncent certainement.

En conclusion, le patron de la Nasa, Charles Bolden, cité sur MyTF1, estime que « Les succès de Curiosity comme son amarsissage spectaculaire et ensuite ses résultats scientifiques ouvrent la voie à plus d’explorations dont l’envoi d’astronautes sur un astéroïde et Mars ».