François Fillon a lancé mercredi une grande consultation, visant à recueillir l’avis des internautes sur 35 propositions publiées sur le site de son mouvement Force républicaine. Plusieurs projets sur l’éducation seront soumis au vote.

Des chefs d’établissements gestionnaires ?

Estimant que « l’augmentation continue des moyens n’a pas résolu les problèmes que doit relever notre système éducatif« , le député de Paris préconise en premier lieu de « renforcer le rôle et l’autonomie des chefs d’établissements du secondaire qui doivent devenir des gestionnaires de leurs personnels enseignants, administratifs, contractuels ». En effet, affirme-t-il, « la rigidité et la hiérarchisation du système éducatif freinent les initiatives ».

Pour lutter contre les sorties du système scolaire sans qualification, François Fillon propose de mettre en place « un test d’évaluation à l’entrée en 6e et la création de classes de soutien au collège pour les élèves ne maitrisant pas le socle commun de connaissances », ainsi qu’un « renforcement de l’apprentissage et des formations qualifiantes » au niveau du collège.

Annualisation du temps de travail et augmentation de la présence des enseignants

Concernant les enseignants, l’ancien Premier ministre souhaite « une annualisation de leur temps de travail et l’extension de leur présence dans l’établissement en dehors des cours afin d’assurer des missions de soutien scolaire, d’appui à leurs collègues, de maintien de l’autorité ». Cela permettrait une « revalorisation des salaires« , précise-t-il.

Enfin, il préconise la ré-instauration d’une « tenue uniforme des élèves dont les modalités doivent être définies au niveau de chaque établissement », afin que « les distinctions sociales ou d’origines » s’effacent « au profit d’un esprit d’unité ».