« Je crois fortement qu’il devrait y avoir une ou deux matières qu’on devrait maîtriser à un niveau assez avancé. Tout le monde devrait apprendre le langage machine, bien sûr. »

Bill Gates réagissait au fait que certaines universités américaines laissent leurs étudiants composer leurs études à la carte sans leur imposer aucun cours, lors du Microsoft’s Faculty Summit de ce lundi, en présence de nombreux chercheurs. Le patron de Microsoft est donc en faveur d’un tronc commun de matières fondamentales, même à l’université. La partie concernant le langage machine était une plaisanterie.

Depuis plusieurs années, Bill et sa femme Melinda Gates contribuent à développer l’innovation pédagogique par le biais d’une fondation. Bill Gates estime que les cours magistraux ont fait leur temps et doivent s’adapter pour renouveler l’intérêt des étudiants. Il soutient notamment les MOOC, ces cours vidéo en ligne ouverts à tous, comme ceux proposés par la Khan Academy.