RASED : le rétablissement des emplois supprimés est « une priorité » (Sénat)

Les rapporteurs spéciaux de la mission Enseignement scolaire ont présenté jeudi à la Commission des finances du Sénat leurs conclusions sur les Réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED), élevant en "priorité" le rétablissement des postes supprimés entre 2008 et 2012.

Thierry Foucaud, sénateur CRC et Claude Haut, sénateur socialiste, rapporteurs spéciaux de la mission Enseignement scolaire, ont présenté hier à la Commission des finances leurs préconisations concernant les Réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED).

Déplorant la suppression, entre 2008 et 2012, d’un tiers des postes RASED, ils ont estimé que le rétablissement des emplois supprimés devait « constituer une priorité des créations de postes dans l’Education nationale« . Et ont formulé 12 préconisations pour « donner aux RASED les moyens de leurs missions ». Ils ont par exemple proposé de les constituer « en pôles spécialisés dans la prévention et la réussite à l’école, par un travail en réseau avec les parents et les acteurs sociaux et médico-sociaux », ainsi que de consacrer 3h hebdomadaires à la concertation et à l’aide personnalisée, au sein desquelles seraient inclus les travaux en équipes pédagogiques. Ils ont également recommandé de mettre en place un « tableau de bord annuel » recensant le nombre d’enfants bénéficiant des RASED et les demandes d’aide formulées, afin de mieux satisfaire les besoins des élèves en difficulté.

Partagez l'article

1 commentaire sur "RASED : le rétablissement des emplois supprimés est « une priorité » (Sénat)"

  1. Spartacus  15 juillet 2013 à 17 h 53 min

    La question des Rased est à poser sans perdre de vue qui coordonne les Rased ???
    Les IEN ? On a pu mesurer leur efficacité depuis des années.
    Il semble que c’est à l’échelle de l’établissement que les enseignants dit spécialisés sont efficaces… Il conviendrait donc de fusionner le statut des Rased et des enseignants surnuméraires afin d’éviter le saupoudrage des aides en faveur des élèves les plus en difficulté et ceci sous la houlette du directeur d’école qui est le professionnel le plus au fait de la difficulté dans l’école.Signaler un abus

    Répondre

Laisser un commentaire à Spartacus Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.