Thierry Foucaud, sénateur CRC et Claude Haut, sénateur socialiste, rapporteurs spéciaux de la mission Enseignement scolaire, ont présenté hier à la Commission des finances leurs préconisations concernant les Réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED).

Déplorant la suppression, entre 2008 et 2012, d’un tiers des postes RASED, ils ont estimé que le rétablissement des emplois supprimés devait « constituer une priorité des créations de postes dans l’Education nationale« . Et ont formulé 12 préconisations pour « donner aux RASED les moyens de leurs missions ». Ils ont par exemple proposé de les constituer « en pôles spécialisés dans la prévention et la réussite à l’école, par un travail en réseau avec les parents et les acteurs sociaux et médico-sociaux », ainsi que de consacrer 3h hebdomadaires à la concertation et à l’aide personnalisée, au sein desquelles seraient inclus les travaux en équipes pédagogiques. Ils ont également recommandé de mettre en place un « tableau de bord annuel » recensant le nombre d’enfants bénéficiant des RASED et les demandes d’aide formulées, afin de mieux satisfaire les besoins des élèves en difficulté.