« S’il y a une chose que je ne supporte pas à l’université, ce sont toutes les femmes qui essayent de m’épouser… « 

Le maire de Londres est l'auteur d'une phrase sur les étudiantes à l'université qui suscite une avalanche de réactions.

Boris Johnson, le maire de Londres, a eu des propos plutôt détonnants sur les femmes étudiant à l’université, indique Le Figaro Etudiant.

Lors d’une conférence de presse, il a en effet déclaré que si les femmes allaient à l’université, c’est « qu’il fallait bien qu’elles trouvent des hommes à épouser ».

C’est à l’occasion d’un déplacement en Malaisie, pour préparer le prochain forum islamique mondial, qui se déroulera à Londres en octobre, que Boris Johnson a lâché cette phrase, le premier ministre malaisien ayant auparavant déclaré avec satisfaction que les filles représentent 68% des étudiants en Malaisie.

Les mots du maire de Londres ont suscité des réactions indignées du côté des politiques, Kate Green, féministe travailliste, ayant par exemple déclaré au Daily Mail : « ces commentaires sont insultants pour les femmes dans notre pays et à travers le monde qui sont allées à l’université, ont travaillé dur ».

« L’accouplement est intensifié »

En guise d’excuse pour ses propos mal interprétés, le maire de Londres a dans un communiqué tenu à souligner « qu’avec 68% d’étudiantes, le phénomène sociologique que constitue l’accouplement était intensifié »…

Sur twitter, la tonalité des réactions via #sexistmayor ou @MayorofLondon, est plutôt humoristique, voire hilarante :
« S’il y a une chose que je ne supporte pas à l’université, ce sont toutes les femmes qui essayent de m’épouser… ;) »
« Hey Boris, j’ai réussi à finir mes études avec un diplôme mais je n’ai pas trouvé de mari, peux-tu me donner des conseils ? » etc.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.