Il est de plus en plus difficile de trouver des candidats à l’enseignement : seuls 818 candidats au Capes de mathématiques 2013 ont été admis, sur 1210 postes offerts (soit deux tiers de postes pourvus, dont il faudra encore retrancher les candidats qui auront aussi réussi l’agrégation).

En décembre dernier, lors du lancement d’une nouvelle campagne de recrutement des enseignants, le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon contestait l’existence d’une « crise des vocations ». Les 60.000 postes d’enseignants promis par François Hollande sur la durée de son quinquennat s’annoncent toutefois difficiles à pourvoir.