103 à 143 euros d’aide par enfant pour les communes appliquant les nouveaux rythmes scolaires à la rentrée 2013

Les communes passant aux nouveaux rythmes scolaires à la prochaine rentrée bénéficieront d'une aide du ministère et de la branche famille pour un total de 103 à 143 euros par élèves.

Entre le fonds d’amorçage de la réforme des rythmes scolaires et une contribution des CAF, une commune passant aux nouveaux rythmes scolaires dès la rentrée 2013 bénéficiera d’une aide de 103 euros par enfant, majorée de 40 euros si elle est éligible à la dotation de solidarité urbaine (DSU) ou dotation de solidarité rurale (DSR), selon un communiqué du ministère de l’Education nationale.

50 à 90 euros du ministère, 53 euros des CAF

Le fonds d’amorçage des rythmes scolaires, d’un montant total de 250 millions d’euros, doit permettre « de lutter contre les disparités territoriales en donnant davantage aux communes les moins favorisées les moyens de financer des activités de qualité ». Dans le cadre de la réforme, les écoles doivent en effet proposer des activités pédagogiques complémentaires à la fin des cours, pouvant s’articuler avec des activités périscolaires fixées en coopération avec les collectivités locales dans le cadre d’un projet éducatif local (PEDT). L’aide s’élève à 50 euros par enfant, majorée de 40 euros pour les DSU- et DSR-cibles.

Une subvention de la branche famille distribuée via les CAF doit également permettre de financer les nouvelles activités périscolaires, sur la base d’un forfait de 3 heures par semaine. D’un montant de 53 euros, elle est accordée aux accueils respectant la réglementation actuelle ou couverts par un PEDT.

Ces subventions seront reconduites en 2014, et les communes ayant opté pour un report de la réforme en 2014 en bénéficieront également l’an prochain.

28 communes sur 4.000 ont choisi le samedi matin

Le comité de suivi des rythmes scolaires, qui s’est réuni hier, observe que sur les plus de 4.000 communes qui appliqueront la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013, moins de 1% (28 écoles) ont opté pour le samedi matin comme demi-journée supplémentaire.

Dans plus de la moitié des écoles concernées par la réforme à la rentrée, le nouvel emploi du temps consistera en des matinées de cours d’environ 3 heures (dont le mercredi matin) et des après-midi d’environ 2 heures.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.