« Avons-nous besoin de massacrer des cadavres d’animaux pour apprendre ? », demande une collégienne de cinquième sur le site mesopinions.com. Sa pétition en ligne réclamant l’arrêt de la dissection d’animaux au collège, lancée mi-avril, a déjà obtenu 16.392 signatures.

Elle critique le comportement de ses camarades lors des dissections en classe : « Les élèves ne respectaient pas le cadavre et jouaient avec, j’étais furieuse de voir de tel comportement », explique-t-elle.

« Apprendre avec des livres permet d’éviter la mort, donc j’aimerai à l’avenir que les dissections ne soient plus présentes dans les collèges », demande-t-elle au ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon.