Juillet, mois « terrible » pour les contractuels de l’éducation

Une CPE contractuelle raconte sur Rue89 les difficultés de sa situation, qui empirent à la fin de l'année scolaire.

« Un avis défavorable du chef peut nous valoir un remerciement en bonne et due forme de l’académie. Le mois de juillet est la période la plus terrible pour nous. »

Caroline, CPE contractuelle, expose la précarité de sa situation et les difficultés qu’elle rencontre à être payée par son académie sur Rue89.com.

Partagez l'article

Google

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.