« Un avis défavorable du chef peut nous valoir un remerciement en bonne et due forme de l’académie. Le mois de juillet est la période la plus terrible pour nous. »

Caroline, CPE contractuelle, expose la précarité de sa situation et les difficultés qu’elle rencontre à être payée par son académie sur Rue89.com.