Les candidats au master de gestion de la prestigieuse université Paris-Dauphine ont dû être un peu surpris en découvrant la convocation à l’épreuve orale : l’enseignant les invitait en effet à amener une copie de leur profil Facebook le jour de l’entretien.

L’initiative de l’enseignant, qui souhaitait ainsi mieux connaître les pas­sions et les activités de ses futurs étudiants, n’a pas été soutenue par le président de l’établissement, qui a envoyé une lettre d’excuse aux élèves concernés.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, les candidats eux-mêmes n’étaient pas enchantés par cette proposition. « Ce n’est pas sur cette base qu’on doit évaluer un élève », a par exemple jugé une élève de licence.