Près d’un bachelier sur 6 a été admis à l’université contre le voeu formulé sur Admission post-bac.

L’université accueille plus de la moitié des candidats

17 % des élèves ont en effet obtenu une inscription en licence alors que ce n’était pas leur 1er voeu. Cette orientation a été proposée à presque 52 % des étudiants, mais seuls 34 % l’avaient placée en tête de leurs souhaits.

A l’inverse, les BTS et DUT ont dû faire une sélection des candidats : les BTS ont proposé près de 24 % des places pour plus de 33 % des 1ers voeux sur Admission post-bac, et les DUT 11 % des places pour près de 15 % des 1ers voeux.

Les bacs pros et technos « bloqués » par les bacs généraux pour l’accès aux filières courtes

Selon la ministre de l’Enseignement supérieur Geneviève Fioraso, les bacs pros et technos qui s’orientent vers ces filières sont « bloqués par des élèves issus des bacs généraux alors même que ces derniers poursuivent ensuite leurs études ». Elle avait évoqué en avril dernier la mise en place de quotas pour favoriser l’accès à ces filières courtes pour les bacheliers professionnels et technologiques ».

Sur les 750 000 inscrits sur Admission post-bac en 2013, seuls 667 294 ont validé au moins un voeu.