C’est parti pour la correction des copies du brevet 2013 ! Les professeurs de collège sont naturellement ravis de retourner dans leur établissement à cette occasion…

 

Les sujets de l’année n’ont pas convaincu les profs, entre le français jugé trop facile et l’histoire-géographie trop dure.

 

En guise d’exutoire, les premières perles des copies du DNB 2013 commencent à être diffusées par les profs twittos. En voici quelques-unes, classées par épreuve.

Français

L’épreuve de français compte une dictée, des questions de compréhension sur texte (extrait du Soleil des Scorta de Laurent Gaudé), et une rédaction sur un sujet au choix parmi deux possibles. Pour commencer, la dictée :

 

 

 

 

 

 

Le premier sujet de rédaction demandait d’imaginer les premiers jours d’une famille d’Italiens du Sud immigrés à New-York, dans la première partie du XXème siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deuxième sujet de rédaction au choix : « Le monde d’aujourd’hui laisse-t-il encore place, selon vous, à un ailleurs qui fasse rêver ? »

 

 

 

 

 

 

Mathématiques

Pascal et son cône de sel à l’exercice 6 de l’épreuve de mathématique, et le transport de parpaings à l’exercice 5, n’ont pas remporté l’adhésion des élèves. Le hashtag #TeamLeCôneDeSelCUnFDP s’est même hissé dans le top 10 des mots-clés les plus tweetés…

 

L’exercice 3 sur la parité salariale homme-femme dans une entreprise a donné lieu à certains malentendus :

 

 

Histoire

Parfois, les élèves auteurs de perles se dénoncent d’eux-mêmes :

 

 

Le sujet de rédaction sur la guerre de Corée ou la crise de Cuba, vus en fin d’année voire pas du tout, conduisent les candidats à se lâcher complètement.

 

 

 

 

 

 

Géographie

En géographie, trois questions, parmi lesquelles « qu’est-ce qui limite la puissance de l’UE ? »

 

Mais c’est définitivement la question « qu’est-ce qu’un conflit d’usages ? » qui génère le plus de perles !

 

 

 

 

 

 

 

 

Education civique

Le concept d' »acteur de la coopération internationale » donne lieu à beaucoup d’incompréhension – et à des dérives assez déplorables…

 

 

 

 

Vous avez d’autres perles à partager ? N’hésitez pas à nous les signaler !