Correction du bac : la double peine pour les Profs !

Les épreuves du baccalauréat 2013 sont terminées ! Pour les enseignants débute maintenant l’étape de la correction des copies. Un rituel très encadré et régi par des règles précises, même pour les matières non scientifiques. N’en déplaise à Polochon !

Correction du bac : la double peine pour les Profs !

Alors que la subjectivité de la notation des copies des matières non scientifiques fait chaque année polémique, Simon Perrier, président de l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public (Appep), explique comment sont corrigées les copies du bac de philo.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la notation des copies de philo n’est « pas subjective, en tout cas pas au sens où l’entendent les élèves », explique-t-il. Elle comporte en effet son lot de critères à respecter. « Il y a, par exemple, des exigences inhérentes à la dissertation et à l’explication de texte », précise Simon Perrier.

Il reconnaît toutefois qu’il peut y avoir « des écarts » de notation d’un correcteur à un autre. « La difficulté repose sur le fait que cette discipline ne tolère pas de corrigé unique avec des contenus attendus, affirme-t-il. Et le problème, c’est que les attentes des professeurs peuvent différer… »

Pour harmoniser la notation, tous les correcteurs de l’académie se réunissent donc avant et après la correction des copies, afin de se mettre d’accord sur leurs exigences et d’éviter les décalages trop importants.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.