10 000 postes en plus pour l’enseignement secondaire

Vincent Peillon a annoncé ce matin sur Europe 1 qu'il allait créer 10 000 postes, en plus des 60 000 déjà prévus dans l'éducation, spécifiquement dédiés au secondaire.

Alors que la loi de refondation de l’école a été définitivement adoptée hier, en seconde lecture au Sénat, le ministre de l’Education nationale annonçait ce matin sur Europe 1 une nouvelle mesure.

10 000 postes devraient être créés dans le secondaire, en plus des 60 000 déjà programmés dans la loi de refondation de l’école, dans le cadre du quinquennat.

Vincent Peillon a indiqué vouloir créer ces postes « pour faire qu’il y ait plus de sérénité, de sécurité, d’adultes dans nos établissements ». Il a par ailleurs précisé que ces postes seront des contrats aidés, « entre 10 mois et 2 ans mais qui seront renouvelables », et qu’ils s’adresseront à des jeunes « diplômés, qui aujourd’hui peuvent avoir une licence, un BTS, et sont aujourd’hui sans emploi ».

 


Peillon : « 10.000 postes supplémentaires pour l… par Europe1fr

1 commentaire sur "10 000 postes en plus pour l’enseignement secondaire"

  1. sandrine  27 juin 2013 à 14 h 37 min

    Un Assistant d’Education (surveillant avec bac ou assistant pédagogique bac+2 minimum) coûte à l’Education Nationale 100% du SMIC horaire.
    Un contrat aidé CUI coûte à l’employeur Education Nationale 25% du SMIC horaire, les autres 75% étant financés par le Ministère du Travail dans le cadre du « traitement social du chômage ».
    Voilà pourquoi le Ministre supprime 2 000 temps plein d’Assistants d’Education à la rentrée, et y substitue des contrats aidés plus précaires et qui lui coûtent moins cher.
    Ses annonces fracassantes cachent mal une politique de réduction des coûts, sur le dos des personnels Vie scolaire et des jeunes diplômés.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.