Selon l’étude « Regards sur l’éducation » de l’OCDE publiée ce matin, avoir un diplôme de l’enseignement supérieur réduit fortement les chances d’être obèse. En France, seuls 6,8% des diplômés du supérieur sont obèses (IMC égal ou supérieur à 30), contre 11,9% des personnes ayant complété l’enseignement secondaire, et 16% des personnes ayant abandonné l’école avant la fin du lycée.

Ces proportions atteignent en moyenne 14,9%, 20,2% et 22,2% dans les 36 pays étudiés par l’OCDE. Le même constat s’applique aux fumeurs : les diplômés du supérieur sont en moyenne 24% à fumer régulièrement, presque deux fois moins que ceux n’ayant pas complété le cycle secondaire (42%).