Avoir un diplôme du supérieur réduit fortement les risques d’obésité

Selon une étude de l'OCDE ce matin, les diplômés du supérieur sont en France deux fois moins souvent obèses que les personnes ayant quitté l'école avant la fin du secondaire.

Selon l’étude « Regards sur l’éducation » de l’OCDE publiée ce matin, avoir un diplôme de l’enseignement supérieur réduit fortement les chances d’être obèse. En France, seuls 6,8% des diplômés du supérieur sont obèses (IMC égal ou supérieur à 30), contre 11,9% des personnes ayant complété l’enseignement secondaire, et 16% des personnes ayant abandonné l’école avant la fin du lycée.

Ces proportions atteignent en moyenne 14,9%, 20,2% et 22,2% dans les 36 pays étudiés par l’OCDE. Le même constat s’applique aux fumeurs : les diplômés du supérieur sont en moyenne 24% à fumer régulièrement, presque deux fois moins que ceux n’ayant pas complété le cycle secondaire (42%).

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.