Enseignants du primaire : suppression de la prime pour les évaluations CE1-CM2

Un décret publié vendredi au Journal Officiel supprime la prime accordée aux professeurs des écoles qui font passer les évaluations nationales de CE1 et CM2.

Publié vendredi au Journal Officiel, un décret du gouvernement daté du 19 juin 2013 met fin à la prime versée aux enseignants du primaire chargés de faire passer les évaluations nationales de CE1 et CM2.

Fin des remontées des résultats des évaluations

Dans un communiqué, le Sgen-CFDT indique que le ministère a mis fin « de facto au caractère obligatoire et général des évaluations CE1-CM2« . Le syndicat se réjouit d’ailleurs d’une telle mesure puisque d’après lui, le dispositif, « par son ampleur et son aspect normatif, alourdissait le travail des Professeurs d’École sans apporter le moindre bénéfice au pilotage de l’enseignement primaire ». Cette année, si les évaluations déjà prévues ont été maintenues, les remontées nationales des résultats ne seront pas exigées.

Suppression de la prime pour les enseignants

Cette disposition s’accompagne toutefois de la suppression de la prime de 400 euros accordée aux enseignants chargés de la passation des évaluations. Le Sgen-CFDT souligne que la suppression de cette indemnité « qui avait été mise en place à la création de ces évaluations, pour tenter d’acheter la paix sociale, rend plus nécessaire encore de mettre en place une indemnité d’un montant au moins équivalent », qui concernerait cette fois l’ensemble des professeurs des écoles.

D’après plusieurs syndicats, les fonds réservés au paiement de la prime des évaluations pourraient servir au financement d’une nouvelle indemnité pour les enseignants du primaire, prenant en compte l’évaluation pédagogique des élèves, le temps de concertation, de travail en équipe, ou le temps consacré au dialogue avec les parents. Son montant est actuellement en discussion, mais les syndicats souhaiteraient, à terme, atteindre l’équivalent de l’ISOE versée aux enseignants du secondaire, soit 1 200 euros.

La circulaire de rentrée 2013 du ministère de l’Education nationale prévoit la mise en place « pour l’année scolaire 2013-2014, de nouvelles modalités » d’évaluation « une fois que la structure des cycles aura été décidée, sur la base des propositions du Conseil supérieur des programmes et du Conseil national d’évaluation ».

Source(s) :
  • rtl.fr, AEF

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.