Les fortes intempéries d’hier ont eu des répercussions sur le déroulement des épreuves du bac.

A Luchon, indique aujourd’hui ladepeche.fr, « les dégâts sont considérables » constate Louis Ferré, le maire de la ville. Le quotidien note également que « la cité thermale a officiellement demandé le classement en catastrophe naturelle ». Les écoles sont fermées par ailleurs pour la journée.

Or, mardi, en pleine tempête, certains lycéens ont dû être évacués pour pouvoir continuer à passer leur épreuve du bac. Six élèves du lycée d’enseignement professionnel des métiers du bois, de la commune de Montauban de Luchon, ont été évacués de leur LEP où se déroulait l’examen, vers les thermes de Bagnères-de-Luchon, pour pouvoir poursuivre leur épreuve.

Ce qu’ils ne savaient pas, c’est qu’ils auraient à dormir sur place à cause des intempéries, pour pouvoir passer également leur dernière épreuve mercredi !

« Après l’épreuve d’hier (mardi), nous avons dû dormir sur place. Ça chamboule un peu nos habitudes. Et reprendre ce matin, à huit heures, pour une nouvelle épreuve, ce n’était pas facile. Mais ça s’est bien passé quand même », a ainsi expliqué un des candidats à l’AFP.

Vu les conditions particulières, des consignes d’indulgence ont été demandées pour noter ces épreuves. En attendant, un des candidats a trouvé « cool » que le chef des travaux et le proviseur leur apportent du café et des chocolats le matin…