Bac de français : des consignes de notation inacceptables

Alors que les élèves planchent actuellement sur l'épreuve de français au bac, dont les sujets sont désormais publiés, des questions se posent sur certaines consignes de surnotation.

On pouvait lire hier soir sur Le Figaro étudiant, que, vu la faiblesse des résultats des élèves au bac de français de l’académie d’Orléans-Tours en 2012, les professeurs de français ont été invités par leurs inspecteurs pédagogiques à sacrément remonter les notes pour la session 2013.

De quelle façon ? En notant sur… 24 !

Le syndicat Sud d’Indre-et-Loire a ainsi expliqué au Figaro que les enseignants notant trop sévèrement « pourraient faire l’objet d’une inspection s’ils persistaient dans leurs ‘notations négatives' ».

Ainsi, indique le journal, les correcteurs de l’académie sont conviés à « remplir deux fiches de barème : l’une, officielle et nationale, sur 20, traduction de la deuxième, officieuse, émanant de l’inspection régionale, sur 24 ». Globalement, ces consignes sont très mal perçues. Pour un des enseignants examinateurs, « c’est éthiquement inacceptable », car les élèves les moins bons seront favorisés au détriment des meilleurs.

Les épreuves anticipées du bac de français 2013 se déroulent actuellement pour les séries L, S et ES. Les sujets sur lesquels les élèves planchent sont à découvrir en ligne sur le site du Huffington Post. Quant aux notes à venir, ce sera la surprise…

 

1 commentaire sur "Bac de français : des consignes de notation inacceptables"

  1. Elise  22 juin 2013 à 18 h 42 min

    Comme si la notation plus que bienveillante demandée discrètement par les IA était nouvelle… Mais si tous les examinateurs notaient en leur âme et conscience, sans prendre les élèves pour des c… systématiquement et se venger des collègues en passant, on n’en serait pas là ! Dire que les élèves sont nuls, c’est facile, saquer, c’est facile. Mais étions-nous meilleurs et plus cultivés au même âge ??? Pas sûr. Et puis qu’on arrête aussi cette compétition débile entre académies et établissements. Ca ne rime à rien !Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.