Le Guide de l'arnaqueur Christian Vilà

Dans son Guide de l’arnaqueur, Christian Vilà revient en détail sur les différentes techniques de triche aux examens.

Comme chacun sait, les endroits où cacher des antisèches traditionnelles sont infiniment variés : hors de la classe (dans les toilettes, un grand classique), dans ses affaires (la trousse par exemple), sous le nez du prof (sur le devant de son bureau), sur soi également (à même la peau ou sous le revers d’un pull)…

Mais il est plus original et plus discret de laisser son cours en pleine vue. En écrivant par exemple au correcteur blanc sur une feuille blanche, ou au stylo bille sans encre sur un papier buvard, le texte copié se révèle clairement en jouant avec la lumière. Il est aussi possible de cibler ses révisions, en interrogeant les anciens élèves sur les sujets favoris du professeur.

Les profs aussi peuvent tricher

Si les bonnes vieilles méthodes ont toujours la cote, l’usage des nouvelles technologies se développe : cours pris en photo et stockés dans son smartphone, textes en mémoire d’une calculatrice scientifique, ou recours à des objets développés spécifiquement pour la triche comme la montre antisèche.

Les professeurs aussi peuvent être amenés à frauder, et l’auteur revient sur les subterfuges employés récemment par certains enseignants pour gonfler artificiellement les résultats aux évaluations de primaire : révisions ciblées, temps imparti dépassé, première chance au brouillon avant remise au propre… La culture de l’évaluation fait des ravages. Heureusement, la pression a disparu avec la fin de la remontée nationale des résultats d’évaluations !

Tricher au bac n’est pas sans risques

Ce thème ayant toutefois déjà fait l’objet d’une abondante littérature, l’ouvrage de Christian Vilà dépasse le seul aspect de la triche à l’école pour couvrir tous les domaines de l’arnaque : au jeu, en politique, aux impôts, au supermarché… tous les moyens sont bons pour gagner sans trop travailler. A condition d’assumer les risques : la triche aux examens nationaux en particulier est passible de 5 ans d’interdiction de repasser l’examen, une sanction qui peut même être assortie d’une peine de prison et de lourdes amendes, met en garde l’auteur.

A garder en mémoire la semaine prochaine, pour les épreuves écrites du baccalauréat !


Editions Hugo & Cie

Paru le 7 mai 2013 – 158 pages – 13,50€

ISBN: 9782755612059