Artistic sky

Artistic sky © vali_111 - Fotolia.com

Un nouveau dossier en ligne sur francetvéducation présente le surréalisme de façon détaillée.

La première partie détaille tout d’abord les grands principes sur lesquels il s’est construit en France, avec un focus sur André Breton, puis sur le mouvement Dada.

Ayant démarré en France avec la poésie, le mouvement surréaliste va s’étendre au niveau international et se propager à toute forme d’art : le dossier présente ainsi Max Ernst, Allemand, Man Ray, Américain, Luis Buñuel, Espagnol…

La peinture est également à l’honneur : le dossier renvoie ainsi à une monographie en ligne dédiée à Dali et à une page Miró. Magritte, André Masson, Marcel Duchamp, font bien entendu aussi l’objet de mentions et de liens.

Sous le titre « Un artiste, une œuvre« , des pages spéciales sont respectivement consacrées à André Breton, à Max Ernst et à Man Ray.

L’écriture automatique

La spécificité du mouvement surréaliste, qui privilégie le travail collectif, fait par ailleurs l’objet d’une partie propre. On retient en particulier les ateliers d’écriture sous hypnose conduits par Robert Desnos, les séances d’écriture automatique d’André Breton et de Philippe Soupault, voire les photomatons.

Pour compléter ces informations, le Centre Pompidou propose un dossier pédagogique sur l’art surréaliste, avec des oeuvres commentées, accompagnées de la biographie des artistes : Giorgio De Chirico, Joan Miró, René Magritte…

Pourra-t-on dire en conclusion, à la suite de Max Ernst, que « l’art est un jeu d’enfant » ?