Selon une étude menée par Harris Interactive pour CareerBuilder (1), enseignant fait partie des 3 métiers les plus propices à la prise de poids. Les profs arrivent en effet juste après les assistants administratifs et les ingénieurs dans le classement des emplois favorisant les kilos en trop.

L’étude indique que « les professions impliquant un niveau de stress important ou de longues heures passées derrière un bureau comptaient un pourcentage plus élevé de travailleurs en surpoids« . Ainsi, 51 % des professeurs interrogés estiment avoir grossi depuis qu’ils enseignent.

La prise de poids au travail est notamment favorisée par le fait d’être assis à son bureau toute la journée, de manger à cause du stress, de sauter des repas à cause des contraintes horaires, mais également de s’approvisionner trop régulièrement dans les distributeurs à sucreries, souligne l’étude. Enseigner devra-t-il bientôt s’accompagner d’un régime spécial ?