Bruno Sire : « un coup de poignard dans le dos des universités »

Bruno Sire, président de l'université Toulouse 1 Capitole, se dit "révolté" par l'amendement donnant accès aux filières sélectives aux meilleurs bacheliers voté dans la loi ESR.

Bruno Sire, président de l’université Toulouse 1 Capitole se dit « révolté » par l’amendement à la loi Fioraso, votée ce 28 mai, déposé en dernière minute par les socialistes Vincent Feltesse et Jérôme Guedj.

Cet amendement PS crée un droit d’accès aux filières sélectives (Sciences Po, classes prépas…) pour les meilleurs bacheliers des lycées de France. « C’est un coup de poignard dans le dos des universités ! Je suis choqué et révolté. Si ça doit se passer comme ça, alors il faut que le service public accepte de faire la sélection ! »

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.