Selon une note d’information publiée en mai par la Depp, 73% des enseignants du second degré public ont assuré au moins une heure supplémentaire par semaine tout au long de l’année 2011-2012.

Entre 2002 et 2011, les effectifs d’élèves ont diminué de 3,3 % dans le secondaire, alors que le nombre d’enseignants s’est réduit de 14 % – d’où une augmentation moyenne de 5% du volume d’heures supplémentaires annuelles (HSA) pour compenser la diminution du nombre de postes.

La Depp observe par ailleurs que ce sont surtout les enseignants de 40 à 50 ans qui sont sollicités par les chefs d’établissements pour effectuer ces heures supplémentaires, et très rarement les professeurs de moins de 30 ans, sauf en éducation prioritaire.