L’article du projet de loi ESR instaurant des quotas minimum de bacheliers technologiques en 1ère année d’IUT vient d’être approuvé par les députés lors des débats à l’Assemblée.

Selon le Monde, le gouvernement viserait, « officieusement », un objectif de 35 à 40 % de bacheliers technos inscrits en 1ère année d’IUT, contre 28 % en moyenne aujourd’hui. Ce chiffre serait évidemment à adapter à la grande variété des situations dans les établissements.