L’intersyndicale composée de la FSU, de la CGT, de FO, de Solidaires et des collectifs Sauvons la recherche et Sauvons l’université, appelle à faire grève et à manifester aujourd’hui, partout en France, contre le projet de loi sur l’enseignement supérieur et la recherche, dont l’examen démarre à l’Assemblée nationale.

L’intersyndicale juge ce projet « inacceptable » , et demande son retrait pur et simple, « pour mettre en chantier un autre projet de loi d’orientation et de programmation […] à la hauteur des besoins des personnels, des étudiants et de la société, en rupture complète avec les lois ‘Pacte Recherche’ (de 2006) et LRU (de 2007 sur l’autonomie des universités) ».

Le débat risque d’être houleux à l’Assemblée, le texte de Geneviève Fioraso ne faisant pas l’unanimité, l’article 2 du projet, visant à développer les cours en anglais à l’université, suscitant en particulier la polémique.

L’article 2 du projet de loi a néanmoins trouvé un soutien prestigieux : Serge Haroche, Prix Nobel de physique 2012, a en effet déclaré qu’il était « essentiel que les étudiants aient été exposés à des enseignements en anglais », taxant la polémique à ce propos de « combat d’arrière-garde ».