Vincent Peillon : « Nous devons imposer l’Education nationale. Vous devez vous imposer »

Vincent Peillon a demandé aux inspecteurs du second degré de fortement s'impliquer dans les Espé, lors de leur séminaire à Paris.

Les inspecteurs du second degré ont tenu leur séminaire à Paris le 17 mai dernier.

Vincent Peillon s’est adressé directement à eux en leur demandant de s’impliquer pleinement dans les Espé : « Nous devons imposer l’Education nationale. Vous devez vous imposer. [Les Espé] réussiront si vous y êtes ».  Le ministre a souligné leur maîtrise de la pédagogie et de la didactique et à ce titre demandé aux inspecteurs de jouer un rôle central dans la « professionnalisation » du métier enseignant. (Source AEF)

« La formation des enseignants n’est pas réservée à l’université, elle revient en premier chef aux inspecteurs de l’Education nationale. C’est pourquoi ils doivent être présents dans les Espé » a par ailleurs affirmé le ministre, cité par EducPros.

Le ministre s’est montré conscient des difficultés qu’une telle position engendrerait et des tensions qu’elle pourrait créer avec l’université : « Je sais qu’on ne vient pas toujours naturellement vous chercher » dans les Espé a-t-il ainsi déclaré aux inspecteurs (Source AEF).

Mais pour lui, la réussite des Espé passera impérativement par la fusion de deux cultures, scolaire et universitaire, point capital sur lequel les IUFM ont échoué.

Partagez l'article

1 commentaire sur "Vincent Peillon : « Nous devons imposer l’Education nationale. Vous devez vous imposer »"

  1. Iddfix  22 mai 2013 à 15 h 03 min

    Pour ma part, je trouve que c’est plutôt une bonne nouvelle que les inspecteurs n’entrent pas trop dans la formation des profs. L’alternance désormais réussie de l’année de M2 va permettre un vrai changement idéologique dans la formation initiale des nouveaux lauréats de concours. Laissons les inspecteurs se concentrer sur leurs inspections pour qu’ils aient le temps d’en faire un maximum, dans un esprit d’accompagnement, et offrons un peu de souffle à la philosophie qui sous-tend la pédagogie et la didactique des enseignants. C’est seulement comme cela que l’on renouvellera de l’intérieur l’esprit éducatif, ce n’est pas des inspecteurs, es qualité, ni des commissions de programmes, que l’on doit attendre ces évolutions…Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.