Dans un communiqué diffusé le 16 mai, le Snes-FSU alerte sur le fait que 2000 postes d’assistants d’éducation devraient être supprimés à la rentrée 2013.

En effet indique le syndicat, « des annonces de suppressions de postes d’assistants d’éducation (AED) sont faites par les rectorats », « de l’ordre de 2 000 postes ».

Par ailleurs souligne le syndicat, « de telles suppressions seraient en totale contradiction avec les engagements pris et renouvelés par le président de la République et le ministre de l’Education nationale d’augmenter le nombre d’enseignants et de personnels d’éducation dans les établissements durant le quinquennat ».

Le Snes-FSU rappelle que ces suppressions de postes interviendront alors que 35 000 élèves supplémentaires sont attendus dans le second degré  en septembre prochain.

L’AEF donne des chiffres inquiétants : d’après des informations recueillies auprès du SNPDEN, l’académie de Versailles, qui avait créé 140 postes d’AED en septembre dernier, en supprimera 189 à la prochaine rentrée scolaire.