Déplorant que les universités ne valorisent pas davantage la transmission de savoirs par les enseignants, le businessman américain Ben Nelson a décidé de lancer le Prix Minerva récompensant chaque année, dès 2014, le professeur le plus innovant, à la pédagogie la plus « extraordinaire ». Ce dernier remportera la somme de 500 000 dollars.

« Prix Nobel de l’Education »

L’homme d’affaire espère bien faire du Prix Minerva le « Nobel de l’Education« . La composition du jury sélectionnant le vainqueur sera variable, puisque le lauréat sera chaque année invité à s’y joindre l’année suivante.

Ce prix s’inscrit en fait dans le cadre d’un projet plus vaste de l’homme d’affaire, le Minerva Project, qui prévoit l’ouverture d’une université d’un nouveau genre.

Ouverture prévue en 2015

La « Minerva University« , dirigée par Roger Kornberg, professeur de médecine à Stanford et Prix Nobel de chimie 2006, dispensera ses cours entièrement en ligne, mais elle hébergera ses étudiants dans des bâtiments dédiés. Ces derniers changeront plusieurs fois de lieu d’accueil durant leur cursus : San Francisco, Pékin, Sao Paulo et Paris sont notamment évoquées.

L’université, dont l’ouverture est prévue en 2015, doit accueillir une première promotion de 200 à 300 élèves, triés sur le volet puisque l’université souhaite se positionner au niveau des établissements américains les plus prestigieux, tels que Harvard ou Yale.