Enseignants remplaçants : 1 000 postes créés à la rentrée 2013

Vincent Peillon a annoncé dans une interview publiée ce matin la création de 1 000 postes d'enseignants remplaçants à la rentrée 2013, prioritairement dans les académies les plus en difficulté.

Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, a annoncé dans un entretien publié ce matin par Le Parisien la création de 1 000 postes d’enseignants remplaçants à la rentrée 2013, dont les effectifs iront prioritairement aux académies les plus en difficulté.

720 postes pour le premier degré et plus de 280 pour le second

Sur les 6 770 postes créés à la rentrée 2013, 1 000 seront donc dédiés au remplacement, a indiqué le ministre. 720 seront consacrés au primaire et « un peu plus de 280 » au secondaire. L’effort sera concentré sur les académies les plus en difficulté, dont Créteil qui bénéficiera de 119 remplaçants pour le primaire et 115 pour le secondaire.

Pour Vincent Peillon, « il y a, aujourd’hui, dans certains territoires », une « rupture du service public d’éducation » qui n’est « pas acceptable », particulièrement dans le premier degré. « Quand un enseignant absent n’est pas remplacé au collège ou au lycée, c’est déjà assez préjudiciable, mais l’élève peut au moins continuer à aller en cours dans les autres matières. Quand cela se produit à l’école primaire en revanche, c’est intolérable », a-t-il estimé.

5 000 postes de remplaçants supprimés entre 2009 et 2012

Le ministre a attribué cette situation à la politique de suppression de postes menée par le gouvernement précédent. « Entre 2009 et 2012, 5 000 postes de remplaçants ont […] été supprimés. Le résultat : entre juin 2006 et juin 2012, une diminution de 40% des effectifs disponibles pour le remplacement et une augmentation de 63% du recours aux contractuels », a-t-il déploré, dénonçant « des conséquences dramatiques dans certains départements, comme la Seine-Saint-Denis« .

Partagez l'article

Google

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.