L’organisation du service et la rémunération des admissibles contractuels aux concours enseignants 2014 ont été définies dans un projet de circulaire présenté au CTM du 16 avril 2013.

9h pour les PE, 6h pour les certifiés et 7h pour les futurs profs d’EPS

Les admissibles contractuels au CRPE devront assurer 9h de service par semaine réparties « sur trois demi-journées d’enseignement en classe, complétées éventuellement par des heures d’activités pédagogiques complémentaires« . Les affectations dans les « classes les plus délicates de type cours préparatoire ou cours moyen seconde année » ou sur des « postes spécialisés » seront évitées, précise le projet de circulaire. C’est l’académie d’inscription au concours qui proposera le contrat à l’étudiant, indique-t-il également.

Les admissibles contractuels au CAPES ou au CAPLP devront effectuer 6h de service par semaine, mais cette durée « pourra être ajustée de plus ou moins une heure pour s’adapter aux grilles horaires des classes et des disciplines ». Les admissibles au CAPEPS, quant à eux, seront tenus d’effectuer 7h réparties « en 6 heures hebdomadaires d’enseignement et trois heures regroupées pendant un trimestre consacrées à l’association sportive de l’établissement ». L’affectation de ces contractuels « dans les établissements scolaires les plus difficiles » sera évitée.

« L’académie dans laquelle se situe l’établissement d’enseignement supérieur de formation où il est inscrit proposera le contrat » à l’étudiant, indique en outre le projet de texte.

854 euros bruts mensuels de rémunération

En ce qui concerne la rémunération, les « admissibles contractuels titulaires d’un M1 devant poursuivre un M2 sur l’année universitaire 2013-2014 » percevront une rémunération forfaitaire de 854 euros bruts mensuels. S’ils ne peuvent toucher d’heures supplémentaires, les admissibles contractuels du second degré « perçoivent la part fixe de l’indemnité de suivi et d’orientation des élèves (Isoe) […] au prorata du temps de service », précise la circulaire.

Les « admissibles contractuels titulaires d’un M2 ou se présentant au titre du troisième concours » toucheront également 854 euros bruts mensuels, mais ils pourront le cas échéant bénéficier de la majoration forfaitaire horaire de base : « professeurs des écoles 63,28 euros ; professeurs certifiés 94,92 euros ; professeurs de lycée professionnel 94,92 euros ; professeurs d’éducation physique et sportive 85,43 euros »).