Masters enseignants : les 4 mentions retenues par Peillon et Fioraso

Les ministères de l'Enseignement supérieur et de l'Education nationale ont défini 4 intitulés de mentions pour les futurs masters MEEF (métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation).

Dans une lettre adressée aux présidents d’université et aux recteurs la semaine dernière, Simone Bonnafous, directrice générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle, précise les 4 intitulés de mention retenus par Vincent Peillon et Geneviève Fioraso pour les futurs masters MEEF :
– « Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, 1er degré« 
– « Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, second degré« 
– « Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, encadrement éducatif« 
– « Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, pratique et ingénierie de la formation« .

Ces 4 mentions ont été incluses dans « la future nomenclature des intitulés de formation prévue par » le projet de loi ESR, précise Simone Bonnafous, sur décision des ministres « et en tenant compte des avis des académies ». Ces dernières avaient en effet transmis, fin février, des propositions d’organisation de leur offre de formation en différentes mentions, dans le cadre de leur pré-projet d’accréditation de l’Espé.

Les 3 premières mentions de master MEEF encadrent « la formation à un métier spécifique, respectivement PE, PLC-PLP-PLT, et CPE », tandis que la 4e « regroupe des parcours liés aux autres métiers de la formation« . Cette dernière concerne notamment « tous les métiers liés au développement des approches pédagogiques pour le numérique, la formation et l’ingénierie de formation pour des publics spécialisés (par exemple, les seniors) ».

« Une seule maquette » mise en oeuvre sur les sites pluri-universitaires

Dans les académies comptant plusieurs universités, « une seule maquette doit être mise en oeuvre par les équipes pédagogiques, qui intégreront des enseignants des universités, de l’Espé et des professionnels intervenant dans le champ scolaire », pour les parcours proposés dans l’académie, précise le texte. Si plusieurs universités mettent en place le même parcours de formation, ce dernier doit « être accessible dans les mêmes conditions à chaque étudiant, quelle que soit son université de rattachement ». En outre, pour garantir à chacun les « mêmes garanties et services quant à sa préparation au métier d’enseignant« , des « modalités de contrôle des connaissances communes », une « politique de stage commune » et « un large accès aux services des bibliothèques, aux infrastructures sportives et culturelles » seront mis en oeuvre. Ceci afin d’aboutir « à la délivrance du même diplôme ».

Source(s) :
  • AEF

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.